ADRÉ est adhérent à NOVABUILD

ADRÉ est adhérent à NOVABUILD

NOVABUILD, L’ÉCOCONSTRUCTION EN PAYS DE LA LOIRE

Né en 2003 à l’initiative des grands Centres de Recherche en Génie Civil Ligérien, le Pôle Génie Civil Ecoconstruction (PGCE) s’est transformé en NOVABUILD en 2012.

B&TP

Une des particularités de NOVABUILD est d’aborder l’ensemble du secteur. Les travaux publics et le bâtiment sont unis par l’activité des chantiers et par une même volonté de construire durablement, tout en gardant leurs spécificités au sein de NOVABUILD.

1 objectif

Cluster du BTP en Pays de la Loire et porté par près de 300 adhérents, NOVABUILD se donne pour objectif depuis 2012 de « rassembler et de renforcer économiquement les acteurs de la construction des Pays de la Loire pour leur permettre d’aborder ensemble et dans les meilleures conditions, la mutation vers l’écoconstruction. »
ADRÉ – Détection armature – Détection réseaux Bâtiment

ADRÉ – Détection armature – Détection réseaux Bâtiment

Grâce à un système radar de structure dernière génération, la société ADRÉ est en mesure de détecter et de localiser les armatures (espacements, enrobages, nombre de lits d’aciers), des conduites métal et plastique, des câbles de précontrainte, des vides et hétérogénéités, ainsi que la mesure d’épaisseur de béton.

 

Notre société reste à l’écoute de vos projets pour la détection des réseaux de bâtiment et de vos armatures.

 

GrDF : Détection de branchements  gaz par méthode flexitrace

GrDF : Détection de branchements gaz par méthode flexitrace

Nous avons été missionnés pour réaliser la détection de branchements gaz par méthode flexitrace pour GrDF. La société ADRÉ a les habilitations Gaz (Z724 obligatoire pour détecter les branchements gaz avec GrDF) pour détecter les ouvrages de distribution gaz à l’aide de l’outillage adapté dans le respect des consignes de prévention sécurité propres à la spécificité de l’activité.

Détection branchement gaz par méthode flexitrace_GrDF

 

DT-DICT : un nouvel arrêté pour l’AIPR

DT-DICT : un nouvel arrêté pour l’AIPR

Le journal officiel du 29 décembre 2015 est venu annoncer la parution de l’arrêté du 22 décembre 2015 relatif au contrôle des compétences des personnes intervenant dans les travaux à proximité des réseaux. Comme souvent, l’entrée en vigueur est quasi imminente. Le 1er janvier 2016 !

Depuis la mise en application de la réglementation anti endommagement des réseaux, de nombreuses étapes sont venues agrémenter le paysage réglementaire des DT-DICT et il est temps désormais de s’attaquer à un des axes principaux de cette réforme : valider la compétence des intervenants dans le cadre des travaux à proximité des réseaux.

Elle se réparti de deux manières :

– La mise en place d’une certification pour les prestations de « détection de réseaux »  et/ou de « géoréférencement »  ;
– La validation de compétences des personnels autorisés à intervenir à proximité des réseaux.

C’est sur ce second point que l’arrêté du 22 décembre vient apporter des précisions. En effet, il vient encadrer l’examen par questionnaire à choix multiples (QCM) qui devient alors un passage obligé pour tous les acteurs concernés.

Entre mars et juin 2015, les 24 centres d’examen volontaires ont pu participer à une expérimentation des QCM. Un retour d’expérience pertinent a ainsi permis de mettre en avant des  axes d’améliorations. L’arrêté du 22 décembre tient évidemment compte de cette expérimentation et prévoit :

– des mesures de simplification visant à limiter au strict nécessaire les catégories de personnes soumises à l’obligation d’AIPR ;
– des mesures de transition permettant aux personnes disposant de titres, diplômes, certificats de qualification professionnelle ou CACES  ne prenant pas encore compte l’intervention à proximité de réseau d’obtenir l’AIPR ;
– de reporter la date d’application des obligations relatives aux compétences au 1er janvier 2018 , laissant ainsi une année de plus aux différents acteurs pour s’organiser.

lien de l’arrêté ici